Consultation

La consultation se déroule en plusieurs temps :

Faire connaissance:

Après vous avoir accueilli et fait connaissance je procède à un interrogatoire approfondi afin de rechercher la ou les causes des symptômes qui ont motivé votre visite et je me renseigne sur votre parcours médical et vos antécédents. Ceci permet de réinscrire votre douleur du jour dans la globalité de vos antécédents et offrir une vision plus globale de ce qui vous pose problème. C’est également un moment propice à l’analyse de vos éventuels examen complémentaires.

Les tests d’orientation diagnostique et les tests ostéopathiques:

Ils permettent de compléter l’interrogatoire notamment en répondant à la question fondamentale qui est celle de savoir si votre motif dépend de l’ostéopathie en première intention ou s’il nécessite un avis médical au préalable. En l’absence de contre-indications relatives ou absolues l’examen se poursuit par l’analyse des différents mouvements rendus difficiles ou impossibles afin de déterminer quelles peuvent être les structures tissulaires mises en jeux dans ces impotences fonctionnelles ( muscles, ligaments, tendons, fasciae…) Ces tests de mobilités appropriés au patient sont effectués sur l’ensemble du corps et pas uniquement sur la zone du symptôme.

Les normalisations:

L’ostéopathe s’attache à normaliser les restrictions de mobilité selon un schéma dysfonctionnel qu’il aura établi et qui correspond le plus souvent à la mise en place de la compensation douloureuse par le corps. Ce travail permettra de retrouver par des techniques adaptées au patient, un équilibre favorable qui tend le plus souvent à améliorer considérablement les gènes et douleurs à la mobilisation des différents segments du corps.

Les Conseils:

Enfin l’ostéopathe réévalue les différents mouvements afin de mesurer avec le patient l’amélioration permise par la séance. J’ai pour habitude de vous donner également les conseils hygiéno-diététiques permettant de limiter les facteurs de récidives en vous permettant de stabiliser votre posture par le biais de différents exercices, postures, renforcements, étirements, respirations… Voire de vous adresser vers un confrère spécialiste: kiné, sage femme, médecin, acupuncteur… Car bien souvent une prise en charge pluridisciplinaire est la seule clé à la libération d’une posture inadéquate tendant à générer une chronicisation des problèmes.

Pour faire tout cela, la durée moyenne d’une consultation est de 45 minutes.